alignement


alignement

alignement [ aliɲ(ə)mɑ̃ ] n. m.
• 1387; de aligner
1Fait d'aligner, d'être aligné. « La façade de briques était juste à l'alignement de la rue » (Flaubert). Mar. Demi-droite passant par deux amers.
Dr. Mesure administrative destinée à rectifier et à élargir les voies publiques en frappant les terrains riverains d'une servitude empêchant leurs propriétaires de bâtir des constructions nouvelles et d'entretenir celles qui s'y trouvent. Maisons frappées d'alignement.
Typogr. Le fait de disposer les caractères sur une ligne.
2Action de s'aligner. (Personnes) Soldat qui se met à l'alignement. « Paris nous met, comme ses maisons, à l'alignement » (F. Mauriac).
Fig. L'alignement d'un pays sur une grande puissance. Alignement monétaire : fixation d'un nouveau cours des changes en fonction du pouvoir d'achat relatif de deux ou plusieurs monnaies. ⇒ dévaluation, réévaluation.
3Rangée de choses alignées. Spécialt Les alignements de Carnac : les rangées de menhirs sur des lignes parallèles, à Carnac.
⊗ CONTR. Non-alignement.

alignement nom masculin Action d'aligner, fait d'être aligné : L'alignement des enfants devant la salle de classe. Ligne droite formée par des objets alignés : Des alignements d'arbres. Action de se conformer à l'attitude de quelqu'un, de se régler sur quelque chose : Alignement sur la politique américaine. Droit Délimitation officielle d'une voie publique existante ou à créer, arrêtée dans un plan d'alignement émanant de l'Administration. (Un alignement individuel est notifié aux propriétaires concernés, qui bénéficient de certaines garanties.) Électronique Action d'accorder un circuit, de façon que la fréquence propre de ses oscillations ait la même valeur que celle des sollicitations auxquelles il est soumis. Marine Route de sécurité à suivre, faisant parer tous les dangers, constituée par deux amers remarquables (phares, balises). ● alignement (expressions) nom masculin Être, mettre à l'alignement (de quelque chose), être, mettre dans le prolongement de quelque chose, sur la même ligne. Alignement monétaire, opération par laquelle est fixé un nouveau cours des changes, qui peut correspondre soit à une dévaluation, soit à une revalorisation d'une ou de plusieurs monnaies. Arbres d'alignement, arbres plantés le long des allées, des promenades, des routes. ● alignement (synonymes) nom masculin Action de se conformer à l'attitude de quelqu'un, de se...
Synonymes :
Marine. Route de sécurité à suivre, faisant parer tous les dangers...
Synonymes :
- relèvement

alignement
n. m.
d1./d Action d'aligner; disposition sur une ligne droite. Un alignement de chaises.
|| AUTO Réglage des roues avant destiné à éviter qu'elles s'écartent lorsque le véhicule roule.
|| DR Alignement général, fixation par l'Administration des limites des voies publiques par rapport aux riverains; ligne ainsi fixée.
|| (Plur.) ARCHEOL Rangées de menhirs implantés en lignes parallèles. Alignements de Tondidarou (Mali).
d2./d Tracé en ligne effectué au moyen de repères, de jalons; droite imaginaire reliant deux, plusieurs repères. Prendre des alignements.
|| Fig. Fait de s'aligner. Alignement d'une politique.
ECON Alignement monétaire: correction de la parité entre deux ou plusieurs monnaies en fonction de leur pouvoir d'achat réel ou supposé.

⇒ALIGNEMENT, subst. masc.
I.— [Correspondant à aligner, s'aligner, être aligné.]
A.— État de ce qui est aligné.
1. Action de donner une disposition rectiligne à une chose ou à plusieurs choses affectant déjà une forme linéaire; état résultant de cette action :
1. L'alignement de ses prés et des fossés jouxtant la route, ses plantations de peupliers en Loire et les travaux d'hiver dans ses clos et à Froidfond l'[Grandet] occupèrent exclusivement.
H. DE BALZAC, Eugénie Grandet, 1834, p. 168.
2. ... le petit jardin de ma mère avait disparu depuis longtemps. Il avait été abandonné pendant mon séjour au couvent, et planté de figuiers. Le poirier avait grossi et il fut question de l'ôter parce qu'il se trouvait rentrer un peu dans une allée dont on ne pouvait changer l'alignement. J'obtins grâce pour lui.
G. SAND, Histoire de ma vie, t. 2, 1855, p. 227.
2. (Corresp. à aligné II B). Disposition de plusieurs choses placées l'une à la suite de l'autre, en ligne droite :
3. Quand il ne reste que quelques vestiges d'un vaste édifice, l'architecte qui en tente la restauration peut aisément se méprendre sur les inductions qu'il en tire quant au plan général de l'édifice. Il fera passer un mur par un certain nombre de témoins dont l'alignement ne lui semblera pas pouvoir être mis raisonnablement sur le compte des rencontres fortuites; ...
A. COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 73.
En partic. [En parlant de maisons, de leurs façades, d'une rue, d'une ville, le compl. déterminatif pouvant être implicite] :
4. Le bourg de Pietranera est très irrégulièrement bâti, comme tous les villages de la Corse, car, pour voir une rue, il faut aller à Cargese, bâti par M. de Marbeuf. Les maisons, dispersées au hasard et sans le moindre alignement, occupent le sommet d'un petit plateau, ou plutôt d'un palier de la montagne.
P. MÉRIMÉE, Colomba, 1840, p. 68.
5. ... les deux députés arrivaient devant un mur de clôture, surmonté d'une grille en fers de lance, qui interrompait l'alignement des façades sur la rue Fortuny. Ce mur et une avant-cour de quelques mètres carrés isolaient une maison bâtie en retrait, étranglée entre les pans latéraux des deux hautes constructions voisines.
E.-M. DE VOGÜÉ, Les Morts qui parlent, 1899, p. 152.
6. La rua del Villar, qui est le centre commercial, ne connaît rien de l'alignement monotone qui est le grand principe des urbanistes de tous les temps. Depuis le Moyen Âge, elle s'achemine vers le temple de Saint-Jacques avec son pavé incohérent, ses galeries capricieuses, ses façades en retrait ou en saillie, tout l'imprévu de ces vieilles artères, comme l'est encore, en plein Paris, la rue de la Huchette.
A. T'SERSTEVENS, L'Itinéraire espagnol, 1933, pp. 271-272.
À/dans l'alignement de. Dans le prolongement rectiligne de :
7. Maintenant, engourdi, il rêve. Le sol de si haut paraît immobile. Le Sahara de sable jaune mord sur une mer bleue comme un trottoir interminable. Bernis bon ouvrier ramène cette côte qui dérive à droite, glisse en travers, dans l'alignement du moteur. À chaque virage de l'Afrique, il incline doucement l'avion.
A. DE SAINT-EXUPÉRY, Courrier Sud, 1928, p. 68.
B.— Ligne droite formée par ce qui est aligné; rangée de choses alignées :
8. [À] l'église de Saint-Savin, (...) les piliers placés au centre des transepts (...) [ont] une très-forte saillie sur l'alignement des colonnes de la nef.
A. LENOIR, Architecture monastique, t. 2, 1856, p. 30.
Emplois techn.
1. ARCHÉOL., au plur. Rangées de menhirs :
9. C'est Carnac, le Lieu-des-Pierres. Une armée de menhirs s'y tient en ordre régulier. Devant vous se dressent les alignements du Menec...
A. FRANCE, Pierre Nozière, 1899, p. 301.
2. ARM. Action de s'aligner; position des soldats rangés côte à côte sur une même ligne; ligne droite formée par les soldats alignés.
a) [Alignement d'exercice] :
10. Deux hommes (...), le plumassier et le coquetier, dépassaient toujours l'alignement d'un demi-mètre : ils jouissaient l'un et l'autre d'une santé déplorable à laquelle je n'ai jamais pu les faire renoncer. Ce sont les seuls voltigeurs de la compagnie qui y aient mis de l'entêtement.
L. REYBAUD, Jérôme Paturot, 1842, pp. 173-174.
11. ... notre sergent Quéru, (...) marchait à reculons, devant nous, le fusil en travers des cuisses, et criait : « Une! deusse! une! deusse! halte! à droite, alignement! fixe! en place, repos. » Et, nous voyant suer comme des malheureux, il se mettait à rire de bon cœur, et finissait par crier : — Rompez les rangs!
ERCKMANN-CHATRIAN, Histoire d'un paysan, t. 1, 1870, p. 276.
Rem. Syntagmes fréq. à droite, à gauche, alignement!; sortir de l'alignement; rentrer dans l'alignement.
b) [Alignement sur le champ de bataille] :
12. L'armée des Barbares, (...) n'avait pu maintenir son alignement. Sur sa longueur exorbitante il s'était fait des ondulations, des vides; ils haletaient, essoufflés d'avoir couru.
G. FLAUBERT, Salammbô, t. 1, 1863, p. 167.
13. Des troupes lancées à l'attaque n'ont à connaître que leur direction d'attaque. Sur cette direction, elles vont aussi loin qu'elles le peuvent, attaquant et manœuvrant l'ennemi qui résiste sans aucun souci d'alignement, les unités les plus avancées travaillant au profit de celles qui sont momentanément arrêtées.
F. FOCH, Mémoires, t. 2, 1929, p. 255.
P. anal. :
14. Ils volent vite, s'efforçant de rattraper les canards d'initiative, qui ont choisi et imposé une direction au vol : je crois bien qu'ils vont quelque part porter une bonne nouvelle. Puis, les ayant rattrapés, tous volent sur une ligne. D'évidence, ils sont fiers de leur alignement impeccable. Ils ont trop d'esprit pour chercher à se dépasser les uns les autres. Ils laissent cela aux hommes.
H. DE MONTHERLANT, Le Démon du bien, 1937, p. 1232.
Spéc., COMPTAB. MILIT. Alignement comptabiliaire. ,,Nivellement d'une allocation et d'une dépense de corps; équilibre du doit et avoir.`` (BESCH. 1845, LITTRÉ).
3. ASTRON. Méthode des alignements. ,,Celle qui consiste à chercher la position des constellations et des étoiles qui en dépendent, au moyen de lignes qu'on tire idéalement des unes aux autres.`` (BESCH. 1845).
4. CH. DE FER. Alignement droit. Portion de voie en ligne droite :
15. Sauf pour le raccordement des arcs de cercle avec les alignements droits (...) les seules courbes usitées dans la construction des chemins de fer sont des arcs de cercle.
Ch. BRICKA, Cours de chemins de fer, 1894, p. 41.
5. GÉOMÉTRIE :
16. Cherbourg se trouve au fond d'une anse semi-circulaire, dont les deux extrémités sont l'île Pelée à droite, et la pointe Querqueville à gauche. L'alignement qui joint ces deux points forme la corde ou le diamètre, et court de l'est à l'ouest.
E.-D. DE LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 1, 1823, pp. 882-883.
17. Aligner. Opération qui, dans la pratique horticole, se fait à l'aide de jalons, ou tout simplement de bâtons droits, auxquels on attache au besoin un morceau de papier blanc afin de les rendre plus visibles. Toutefois on ne tire des alignements de cette manière que lorsqu'il s'agit de parties droites.
É.-A. CARRIÈRE, Encyclopédie horticole, 1862, p. 15.
7. IMPR. ,,Ligne droite horizontale que l'on donne aux caractères lorsqu'on les fond.`` (CHESN. 1857) :
18. Disposition typographique d'un texte. Dans l'alignement horizontal, des caractères différents d'œil et de corps sont placés de telle sorte qu'ils s'alignent par le pied (nécessité d'un parangonnage). Dans l'alignement vertical, les éléments de composition sont supposés appuyés contre une ligne verticale (nécessité d'un renfoncement uniforme à gauche ou à droite).
COMTE-PERN. 1963.
8. MARINE :
19. Ligne déterminée par deux points remarquables de la côte. Un bateau est sur l'alignement de ces points quand l'un d'eux est devant l'autre.
GRUSS 1952.
Prendre un (des) alignement(s). Prendre des repères éloignés les uns des autres et dont la coïncidence donne la direction désirée en ligne droite :
20. On avait vu souvent des officiers d'état-major traçant des lignes de siège et prenant, à l'aide des longues-vues, des alignements suspects.
A. DE VIGNY, Mémoires inédits, 1863, p. 143.
9. TYPOGR. ,,Disposition sur une même ligne verticale de deux ou plusieurs éléments (début ou fin de texte, titre, cliché, etc.)`` (VOYENNE 1967).Alignement au fer : ,,ligne alignée à gauche sans aucun décalage, donc tout contre le fer de la forme`` (VOYENNE 1967).Alignement en sommaire : ,,première ligne alignée au fer et dépassant à gauche toute la suite du texte qui est rentrée.`` (VOYENNE 1967).
10. URBAN. et DR. ADMIN. :
21. I. (D. ad.). Fixation unilatérale par l'autorité administrative des limites des voies publiques, existantes ou projetées, dans l'intérêt du service de la voirie. On distingue : 1° le plan d'alignement : acte administratif de portée générale, déterminant les limites de la voie publique, au regard de toutes les propriétés riveraines; 2° l'arrêté d'alignement : acte administratif individuel par lequel l'autorité administrative indique à un riverain, à propos d'une parcelle déterminée de terrain, la ligne séparative de la voie publique, telle qu'elle est fixée par le plan d'alignement.
II. Dans un sens dérivé, la ligne fixée par l'autorité administrative comme limite de la voie publique. Ex. : maison à l'alignement.
CAP. 1936.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. depuis BESCH. 1845.
Plan général d'alignement; tracer les alignements d'une ville; déterminer un alignement :
22. Peut-être finirons-nous par prendre tournure de petite ville et par avoir des maisons bourgeoises. L'instruction a tellement gagné, que je n'ai pas rencontré dans le conseil municipal la plus légère opposition quand j'ai proposé de réparer, d'orner l'église, de bâtir un presbytère, de tracer un beau champ de foire, d'y planter des arbres, et de déterminer un alignement pour obtenir plus tard des rues saines, aérées et bien percées.
H. DE BALZAC, Le Médecin de campagne, 1833, p. 52.
Alignement individuel (d'une propriété); demander, requérir, obtenir, donner, refuser un (l') alignement :
23. — Monsieur est propriétaire d'un terrain à bâtir rue...? me dit-il.
— Oui, monsieur, répondis-je.
— Monsieur a demandé un alignement à la ville; il est en instance pour l'obtenir.
L. REYBAUD, Jérôme Paturot, 1842, p. 254.
24. Nul propriétaire d'un héritage bâti ou non bâti bordant la voie publique ne peut, sous peine d'amende et de démolition, édifier, bâtir, construire ou reconstruire, sans avoir préalablement requis et obtenu de l'autorité compétente l'alignement et l'autorisation écrite (...). L'autorité compétente pour donner l'alignement est le préfet, en matière de grande voirie (...); c'est le maire, pour la petite voirie.
CHABAT t. 1 1875.
[En parlant d'une maison] ,,Tracé de voirie pour délimiter la propriété en bordure de rue`` (BARB.-CAD. 1963). Être à (sur) l'alignement, être frappé d'alignement :
25. Votre maison est vieille, il est vrai, mais vous avez le droit d'y faire des réparations au dedans et au dehors, comme vous l'entendrez, car elle est sur l'alignement...
CHAMPFLEURY, Les Souffrances du professeur Delteil, 1853, p. 238.
26. Il faut songer (...) que la maison pour être à l'alignement sera démolie un de ces jours.
G. FLAUBERT, Correspondance, 1867, p. 133.
27. À l'heure qu'il est, on ne sait même plus exactement qui les habite çes pavillons... Ils sont frappés d'alignement... Ils vont disparaître...
L.-F. CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 114.
C.— Emplois fig., p. anal. avec les emplois du domaine milit. ou de la voirie. Conformité à une règle rigide.
1. Domaine moral. Être, mettre à l'alignement :
28. « Je ne suis pas si envolée que j'en ai l'air, allez (...). Demandez à ma bonne marraine, quand elle m'a mise en pension, si je ne me tenais pas droite à l'alignement... »
A. POMMIER, Colifichets, 1860, p. 171.
29. « ... Et maintenant, monsieur, bien que je pense qu'il y ait infailliblement folie et bêtise à vouloir réaliser un désir, voulez-vous qu'une de vos sœurs en lassitude vous rencontre, un soir, à l'endroit que vous désignerez, après quoi, nous retournerons, chacun, dans notre intérieur, dans l'intérieur des gens destinés à tomber parce qu'ils ne sont pas placés dans l'alignement. Adieu, monsieur, soyez assuré que je vous tiens pour quelqu'un dans ce siècle de sous effacés.
Ignorant si ce billet aura une réponse, je m'abstiens de me faire connaître. »
J.-K. HUYSMANS, Là-bas, t. 1, 1891, pp. 138-139.
30. Très douloureux jardins des âmes ont poussé là
Qui ont souffert sans rompre l'alignement
Le plus dur martyre
Et c'est ça qui est difficile : c'est ça qui est rare...
Ch. PÉGUY, Le Porche du mystère de la 2e vertu, 1911, p. 273.
2. Domaine esthétique :
31. M. Victor Hugo laisse voir dans tous ses tableaux, lyriques et dramatiques, un système d'alignement et de contrastes uniformes. L'excentricité elle-même prend chez lui des formes symétriques.
Ch. BAUDELAIRE, Salon de 1846, 1846, p. 116.
32. ... pour la versification latine et française, je me demandais, dans ma superbe ignorance, à quoi bon ces alignements et ces règles desséchantes qui gênaient l'élan de la pensée et qui en glaçaient le développement.
G. SAND, Histoire de ma vie, t. 2, 1855, p. 446.
II.— [Correspondant à (s')aligner sur (cf. aligner II B).]
A.— [Le compl. d'obj. second. est souvent implicite] Action d'aligner sur.
1. FIN. PUBL. Alignement monétaire :
33. Il est des mots que l'on aime à répéter. Il en est d'autres que l'on craint. L'on évite (en temps de paix) le mot guerre : l'on dit plutôt défense nationale. Le mot dévaluation : l'on dit alignement monétaire. Les mots augmentation de l'indemnité parlementaire : l'on dit (péniblement) coefficient tenant compte de l'élévation du coût de la vie.
J. PAULHAN, Les Fleurs de Tarbes, 1941, pp. 133-134.
2. POL., notamment étrangère. Action de s'aligner sur :
34. Il est évident que le Foreign Office a été lui-même pris au dépourvu par l'alignement brusque de M. Churchill sur la politique américaine en Asie.
La Politique personnelle de W. Churchill, Combat, 19-20 janv. 1952, p. 4, col. 5.
B.— TECHNOL. (électron.). Action de régler sur :
35. Les appareils récepteurs comprennent souvent plusieurs étages d'amplification H. F. ou M. F. qui doivent être réglés sur une fréquence déterminée. Le réglage des circuits porte le nom « d'alignement ».
Électron. 1963-64.
Prononc. :[()].
Étymol. ET HIST. — 1. Début XIVe s. « vertu héréditaire, et qui indique le lignage d'un homme, la ligne dont il descend » (G. DE PARIS, Poës. à la s. du Rom. de Fauvel, ms. du R. n° 6812, f° 53, r° ds LA CURNE 1 1875 : Il sont lignée deslignée Contrefaite et mal alignée : En eux n'a point d'alignement), attest. isolée; 2. 1401 lat. médiév. voirie « ligne de démarcation des voies publiques et des propriétés partic. déterminée par l'autorité compétente » (Arest. parlam. Paris, ann. 1401 ds DU CANGE : Erant in possessione et saisina concedendi licentiam pro faciendo aquaeductus, Aligneamenta, palleuras, sedesque supra vicum et omnia ad viariam pertinentia); 1600 allignement (Ord. du prev. de Paris, p. le regl. de la voirie, A.N. ds GDF. Compl. : Defenses de ne mettre au devant des maisons aucunes advances sortans hors œuvre, sans avoir pris permission et allignement du voyer pour les hauteurs et saillies d'icelles); 1428 plus gén. « action de ranger sur une ligne droite, état de ce qui est aligné, ce qui est aligné » (A.N., L 547, pièce 12, ibid. : Depuis le coing et a l'alingnement de la jambe de pierre de taille dudit bouge); 3. 1611 (COTGR. : Alignement [...] A card, a draught, or thing drawne by line and levell); 4. 1611 vén., accouplement (ibid. : the ligning of a bitch).
Dér. du verbe aligner; suff. -ement (-ment1).
STAT. — Fréq. abs. litt. :158.
BBG. — ARNAUD 1966. — Banque 1963. — BAR 1960. — BARB.-CAD. 1963. — BARBER. 1969. — BARR. 1967. — BAULIG 1956. — BÉL. 1957. — BLANCHE 1857. — BOISS.8. — BRÉZ. Pierre 1968. — CAP. 1936. — CHABAT t. 1 1875. — CHESN. 1857. — COMTE-PERN. 1963. — Éd. 1913. — Électron. 1963-64. — FÉR. 1768. — GRUSS 1952. — LACR. 1963. — Lar. mén. 1926. — RÉAU-ROND. 1951. — ROMEUF t. 1 1956. — SOÉ-DUP. 1906. — SPR. 1967. — ST-EDME t. 1 1824. — SUAVET 1963. — VIOLLET 1875. — VOYENNE 1967.

alignement [aliɲmɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1428; « démarcation entre propriétés », 1410; au sens spécial (dr.), 1387; de aligner.
———
I
1 Fait d'aligner, de disposer, de ranger en ligne droite.(Actif). || S'occuper de l'alignement de ses champs. || Procéder à l'alignement d'objets, de personnes. || Rectifier (cit. 1) un alignement.(Passif). Fait d'être aligné; disposition de choses alignées. Ligne. || Rompre, interrompre l'alignement des façades, des maisons.Loc. Être à l'alignement de qqch., être aligné sur… || Sortir de l'alignement.
1 La façade de briques était juste à l'alignement de la rue, ou de la route plutôt.
Flaubert, Mme Bovary, I, VI.
1.1 L'alignement de ses prés et des fossés jouxtant la route, ses plantations de peupliers en Loire, et les travaux d'hiver dans ses clos et à Froidfond l'occupèrent exclusivement.
Balzac, Eugénie Grandet, éd. 1838, p. 249.
a Emplois spéciaux. Fait d'aligner au moyen de repères, selon un tracé; ce tracé. || Prendre, marquer des alignements au moyen d'une alidade à pinnules, d'un cordeau, de jalons, perches, piquets, repères. Piquetage.
2 André se dirigeait au moyen d'alignements, pris par lui autrefois, pour retrouver la demeure de celle qu'il avait appelée « Medjé » (…)
Loti, les Désenchantées, II, V.
Astron. || Méthode des alignements : repérage de la position d'un corps céleste par le tracé de lignes idéales.
Mar. Ligne joignant deux amers qui se profilent exactement l'un derrière l'autre par rapport à un point d'observation. || Être sur l'alignement de (un amer) par (un autre).
b Dr. Fixation, par l'Administration, des limites des voies publiques; ligne ainsi fixée. || Maisons frappées d'alignement. || Plan, arrêté d'alignement. || Demander, obtenir un alignement, l'alignement (d'une construction, d'une propriété). || Maison sur l'alignement, à l'alignement, hors de l'alignement.
2.1 (…) l'homme, qui se sent soudain à découvert, se recule insensiblement vers l'encoignure d'une façade en décrochement, celle du numéro 789 bis, dont le crépi est peint en bleu vif.
Cette maison comporte trois étages comme toutes ses voisines (qui constituent, un mètre environ plus en avant, l'alignement général de la rue).
A. Robbe-Grillet, Projet pour une révolution à New York, p. 14.
c Typogr. Le fait de disposer les caractères en plomb sur une ligne, à la fonte. || Alignement horizontal, vertical.
d Alignement des pales (d'un hélicoptère) : contrôle et réglage des pales de manière qu'elles se trouvent toutes dans le plan de rotation.
2 (Personnes). Action de s'aligner; position de personnes (notamment de soldats) alignées. || Régler l'alignement sur le guide. || Se mettre à l'alignement. || Sortir de l'alignement. || Rectifier l'alignement.Exclam. || À droite, à gauche, sur le centre alignement !
Ordre des troupes. || « Attaquant et manœuvrant l'ennemi qui résiste, sans aucun souci d'alignement » (Foch, Mémoires, in T. L. F.).
3 (Abstrait). Conformité stricte (surtout dans : à, dans l'alignement).Mettre les individus à l'alignement, leur imposer une uniformité de caractères, de conditions. Nivellement. || Être dans l'alignement.
3 Paris nous impose un uniforme; il nous met, comme ses maisons, à l'alignement; il estompe les caractères, nous réduit tous à un type commun.
F. Mauriac, la Province, p. 13.
4 Fait d'aligner (4.) sur, de s'aligner (3.) sur (qqch. ou qqn). || L'alignement d'un parti sur la politique du gouvernement. || L'alignement d'un pays sur une grande puissance.(Sans compl.). || Une politique d'alignement et de conformisme, de soumission. || Alignement monétaire : fixation d'un nouveau cours des changes en fonction du pouvoir d'achat relatif de deux ou plusieurs monnaies ( Dévaluation, réévaluation).
5 Radio. Réglage des circuits d'amplification d'un récepteur sur une fréquence donnée.
———
II
1 Rangée de choses alignées ( Ligne). || Un bel alignement de casseroles.
(1899, A. France). Spécialt. Rangée de pierres dressées. || Les alignements de Carnac : les rangées de menhirs sur des lignes parallèles, à Carnac (Morbihan).
4 Les plus connus des alignements de menhirs se situent en Bretagne, mais il en existe dans d'autres régions, notamment en Angleterre, dans les Indes, au Thibet et, en France… (dans de nombreux départements) Toutefois, les alignements de ces diverses régions sont loin d'avoir le caractère grandiose des monuments bretons, en particulier de ceux de Carnac.
Les alignements de Carnac, de réputation mondiale, se développent sur une longueur totale de près de 4 km et comptent 2 934 menhirs. Actuellement, ils se composent de trois alignements successifs, le Ménec, Kermario et Kerlescan.
Fernand Niel, Dolmens et Menhirs, p. 11.
2 Rare. Ligne droite. Ligne. || Suivre l'alignement d'une rue. || « L'alignement qui joint ces deux points (…) » (Las Cases).
Spécialt, ch. de fer. Portion de voie en ligne droite.Typogr. Éléments typographiques disposés verticalement sur une même ligne. || Alignement au fer à gauche, au fer à droite.
REM. Dans ce sens, alignement est le plus souvent compris comme le résultat d'une action ou d'une disposition; → ci-dessus I., 1.
COMP. Non-alignement, réalignement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alignement — [aliɲəˈmɑ̃] (frz. „Ausrichtung; in die Reihe stellen, Bauflucht“) bezeichnet Alignement (Menhire), in der Archäologie eine megalithische Steinreihe oder Steinallee Alignement (Vermessung), in der Vermessungstechnik das Abstecken einer geraden… …   Deutsch Wikipedia

  • alignement — ALIGNEMENT. s. m. Ligne qu on donne, qu on tire, afin qu une muraille, qu une rue, qu une allée, qu un chemin, soient dirigés en ligne droite. On a pris l alignement de la rue qu on veut bâtir. Suivant l alignement qui en a été donné. Prendre des …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • alignement — Alignement. s. m. v. Ligne qu on donne, qu on tire, pour dresser une muraille, une ruë, une allée. On a pris l alignement de la ruë qu on veut bastir. suivant l alignement qui en a esté donné. On dit, qu Un ouvrage de massonnerie n est pas d… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Alignement [2] — Alignement heißt in der Astronomie die in jedem populären Lehr oder Handbuch der Himmelskunde vorgetragene Methode der »Astrognosie«, sich, von einem oder von einigen wenigen Sternen und Sternbildern ausgehend, durch meist… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Alignement — (fr., spr. Alinjemang), so v.w. Altignement …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Alignement — (franz., spr. alinj māng, »Richtschnur, Richtung«), in der Astronomie das Aufsuchen der Sternbilder am Himmel nach einer Sternkarte durch gerade Linien von einem bekannten Sternbild aus. Verlängert man z. B. die durch die beiden Hinterräder des… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Alignement [1] — Alignement der Bahn, die Linienführung im Grundriß; s. Vorarbeiten …   Lexikon der gesamten Technik

  • Alignement — (frz., spr. alinj máng), Baufluchtlinie; beim Feldmessen eine abgesteckte Linie, nach welcher der Meßtisch zu richten (orientieren) ist; das Aufsuchen von Sternen am Himmel durch Einvisieren nach bekannten Sternen; taktisch die Richtungslinie der …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Alignement — (frz. Alinjemang), die abgesteckte Linie, die Richtungslinie für die Aufstellung eines Truppenkörpers …   Herders Conversations-Lexikon

  • Alignement — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L alignement désigne de manière générale l ajustement d objets (ou l orientation statique d objets) les uns par rapport aux autres sur une même ligne… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.